Quelle différence entre UX Design et UI Design ?

webdesign savoir montée compétence numérique digital école

Quelle différence entre UX Design et UI Design ?

En voilà des sujets qui ont été abordés ! Si vous nous venez du monde du marketing, du retail, du codage ou si vous êtes un créatif curieux, vous vous êtes forcément déjà posés la question. Afin de vous aider à retenir les frontières entre deux notions parentes, nous allons débunker ensemble L’UI et l’UX. Focus.

C’est quoi l’UX design ?

Commençons par le commencement, et remettons nous dans une optique simple : trouver une réponse simple et limpide.  Car, qu’on se le dise, si vous demandez à  5 personnes ce qu’est l’UX design vous êtes certains d’avoir 5 réponses différentes. UX signifie, User eXperience, ou tout ce qui définit l’expérience utilisateur d’un produit. Cette expérience est définie par les injonctions de base : Qui ? Quoi ? Quand ? Où ? Comment et Pourquoi ? L’UX designer récolte toutes informations possibles afin de créer un design (de produit, d’emballage, de site internet…) qui  soit compatible à la fois avec les besoins de l’utilisateur et les exigences de la marque.

C’est quoi l’UI Design ?

L’UI design signifie, design de l’Interface Utilisateur. Si l’on se concentre sur l’univers web, l’interface numérique sera au choix un site, une application, un jeux, un logiciel. Son design lui, regroupe les boutons, les textes, les images les curseurs, les champs de saisie de texte mais aussi les dispositions de l’écran, les transitions, les animations d’interface. En somme, toute l’esthétique incombe au webdesigner, ici avec une casquette UI designer.

Quelle différence entre UX et UI Design ?

Vous l’aurez compris, les notions sont complémentaires. Si l’UX Design existe depuis toujours sans toutefois avoir eu cette appellation et cette palette étoffée de possibilités, l’UX design lui est une notion plus jeune qui regroupe plusieurs compétences, plusieurs métiers même.

Pourquoi Devenir UI Designer ?

Le Web designer est aujourd’hui amené à étoffer ses compétences et ses champs d’actions. Cela passe par le type de clients et de domaines, le nombre de logiciels maîtrisés, l’étendu de la patte graphique, mais aussi par l’intelligence graphique. Devenir Ui Designer, c’est savoir s’adapter en fonction du plus grand nombre des situations afin d’aménager la meilleure interface possible.

Comment devenir UX UI Designer ?

Incontestablement, on ne devient pas UI/UX designer en un claquement de doigts, on le devient par la maîtrise des logiciels de création graphique tout d’abord, mais aussi avec une maîtrise de certains domaines comme le développement web ou le marketing. Aujourd’hui, de nombreuses entreprises recherchent des profils plus pointus, exit le webdesigner et son rôle plus technicien. L’UX UI Designer est un maillon fort de la chaîne de production d’un projet numérique, il participe aux échanges et est proactif dans la construction d’un projet. Le Chiffre accompagne aujourd’hui tous les Web designers qui souhaitent étoffer leurs compétences. Avec la formation de Concepteur Designer UI/UX en alternance ou en temps plein, apprenez à penser autrement pour créer mieux

Plus d'articles

FAQ Le Chiffre

Retour aux articles Bienvenue dans la FAQ Le Chiffre, ici nous regroupons au fur et à mesure les différentes sollicitations des candidats

Read More »

Votre contact
admissions

candidat@ecole-lechiffre.fr

Votre contact
entreprises

entreprise@ecole-lechiffre.fr

Vous avez une
question pour nous ?

hello@ecole-lechiffre.fr

Nous appeler

03 74 09 66 19

©2019 - Le Chiffre - Site réalisé par Guillaume de Tomasi

FAQ Le Chiffre

Bienvenue dans la FAQ Le Chiffre, ici nous regroupons au fur et à mesure les différentes sollicitations des candidats à l’inscription de l’une de nos formations. 

  • Le diplôme est-il reconnu par l’Etat ?

Nos cursus correspondent à des titres certifiés de niveaux reconnus par l’État. Nous préparons aux certifications de niveau 5 (équivalence Bac+2) au niveau 6 (équivalence Bac+3/4). 

  • Quels sont les profils des candidats de l’école Le Chiffre?

En alternance la tendance est à la poursuite d’études après un parcours classique, souvent des DUT ou BTS dans l’informatique. Néanmoins de plus en plus de personnes en réorientation professionnelle passent par l’alternance afin de se spécialiser dans un domaine plus concret. Par exemple des webdesigners avec notre formation de Concepteur Designer UI/UX.

En temps plein, la tendance est à la reconversion, l’ambiance y est éclectique et forte de ce mélange d’expériences diverses et variées.

  • Quels sont les taux de réussite ? Quels débouchés offrent les formations LE Chiffre ?

À ce jour, la promotion CDA 2019 a terminé sa formation, sur une dizaine d’élèves un seul élève n’a pas eu son titre. Néanmoins, tous sont aujourd’hui en CDI, que ce soit dans l’entreprise de leur alternance ou dans une autre. 

  • Le suivi des cours peut-il être fait de manière asynchrone (en replay)? 

Nous y travaillons actuellement. La responsable pédagogique ainsi que les formateurs sont en ordre de marche pour fournir ce nouvel outil courant 2022.

  • Distanciel ou présentiel? Est-ce que ça va évoluer?

Compte tenu de la situation actuelle, Le Chiffre s’est ouvert au distanciel. La rentrée 2021-2022 se fera donc en distanciel et ce pour toute l’année. 

  • Si j’habite à Bordeaux, est-il possible pour moi de m’inscrire à votre formation? 

Oui tout à fait, votre entreprise peut se situer à proximité de chez vous. Tous vos cours se feront à distance, le jury final se déroulera sur place dans nos locaux de Lille.

  • Quelle est la différence entre contrat d’apprentissage et de professionnalisation?

Le contrat d’apprentissage s’adresse aux alternants jusqu’à ses 29 ans révolus. À partir de 26 ans, la rémunération est équivalente à 100% du SMIC.

Le contrat de professionnalisation, lui, s’adresse aux personnes de tout âge et surtout après 29 ans.

Une des grandes différences réside dans le temps de signature des contrats qui n’est pas le même. Pour le contrat de professionnalisation, le contrat doit être signé dans le mois du début de la formation ou avant. Concernant le contrat d’apprentissage, la signature du contrat avec votre entreprise peut se faire jusqu’à trois mois supplémentaires après le début de la formation .

  • Je suis RQTH, à quel contrat puis-je prétendre? 

Aux 2 contrats, mais le contrat d’apprentissage est plus avantageux car le délai de signature du contrat est plus long, d’autant plus avec un handicap. 

  • Combien de temps durent les formations Le Chiffre en temps plein et en alternance ?

Nos formations ont une durée de 14 ou 18 semaines, en temps plein. Ici les cours sont délivrées tous les jours de la semaine. En alternance, les cours ont lieu une semaine par mois avec trois semaines en entreprise. La formation en alternance chez Le Chiffre dure alors de 14 à 18 mois.

Nous espérons que cette FAQ vous a intéressé. Nous sommes à l’écoute de chacune de vos questions, n’hésitez pas à nous contacter.

L’équipe Le Chiffre

Plus d'articles

FAQ Le Chiffre

Retour aux articles Bienvenue dans la FAQ Le Chiffre, ici nous regroupons au fur et à mesure les différentes sollicitations des candidats

Read More »

Votre contact
admissions

candidat@ecole-lechiffre.fr

Votre contact
entreprises

entreprise@ecole-lechiffre.fr

Vous avez une
question pour nous ?

hello@ecole-lechiffre.fr

Nous appeler

03 74 09 66 19

©2019 - Le Chiffre - Site réalisé par Guillaume de Tomasi

La montée en compétence et la formation dans le numérique

La montée en compétence et la formation dans le numérique

Le monde du travail a évolué. Les carrières aussi. Dans le digital l’évolution des outils, des pratiques et même des enjeux exige un apprentissage continu. Malheureusement, le plan de carrière et le plan de formation n’est pas encore assez transparent dans les entreprises. Comment se former et à quoi ? Quels mesures prendre afin de toujours être à l’heure dans son domaine? Voici quelques clés de la montée en compétences dans le numérique.

Distinguer compétences et comportements

Depuis le milieu des années 2000, l’environnement du travail a beaucoup changé. Le tutoiement est devenu une norme dans beaucoup d’entreprises du numérique, les bureaux cloisonnés ont laissé place aux open spaces et les horaires obligatoires sont désormais flexibles.

Dans tout ça certaines capacités comportementales ont vu le jour. Celles-ci sont essentielles dans certaines structures, en voici une liste non-exhaustive.

  • Capacité à résoudre des problèmes complexes
  • Esprit critique
  • Créativité
  • Gestion de l’humain
  • Capacité à collaborer
  • Intelligence émotionnelle
  • Capacité de discernement et de décision
  • Orientation service
  • Sens de la négociation
  • Flexibilité cognitive
  • Appétence commerciale

Il n’y a pas vraiment d’école qui vous permettent d’acquérir ces capacités. Néanmoins dans le digital, la formation est toujours une option.

Se former au cours de sa carrière

Quels que soient les domaines du numériques, une donnée reste la même : l’évolution permanente. La montée en compétence se fait bien souvent au cours de l’expérience professionnelle comme avec des nouveaux outils ou des nouvelles stratégies que l’on apprivoise en interne. Malheureusement cela n’est pas toujours possible et la montée en compétence doit s’accompagner de supports concrets.

Les séminaires poroessionnels sont une des solutions les plus anciennes et peu utilisée dans le secteur du numérique. Très efficaces elles résultent d’un besoin spécifique à une business unit le plus souvent.

L’accompagnement managérial aussi peut appuyer l’apprentissage, celui-ci voit le jour dans de nombreuses strutures, les start-up en sont les plus grands adeptes.

Toutefois la montée en compétences peut intervenir en dehors du temps de travail ou même en marge, c’est le cas de la formation professionnelle. Aujourd’hui de nombreux domaines comme marketing, le trafic management, le social media ou le SEO nécéssitent des notions d’analyse plus poussées, ainsi une formation de Data Analyst s’adresse à ses publics déjà diplômés et ayant une expérience concrète, leur formation est d’ailleurs plus aisée. Du côté des développeurs certains langages ou nouvelles applications sont nécéssaires à l’évolution de carrière, ces formations intermédiaires sont un moyen de réapprendre son métier et d’étoffer son CV.

Autre exemple, les webdesgner ont vu leur approche évoluer avec les modes, les tendances mais aussi les capacités techniques. L’Ui et l’UX designs sont dorénavants des connaissances indispensables, Le Chiffre propose alors se se former en temps plein ou en alternance en tant que Concepteur Designer UI/UX.

Ma formation avec le CPF

Vos formations peuevnt être financées par votre employeur, mais aussi par le CPF. Pour tout savoir sur le compte personnel de formation, lisez notre article à ce sujet : https://ecole-lechiffre.fr/tout-savoir-sur-le-cpf/ 

 
 

Plus d'articles

FAQ Le Chiffre

Retour aux articles Bienvenue dans la FAQ Le Chiffre, ici nous regroupons au fur et à mesure les différentes sollicitations des candidats

Read More »

Votre contact
admissions

candidat@ecole-lechiffre.fr

Votre contact
entreprises

entreprise@ecole-lechiffre.fr

Vous avez une
question pour nous ?

hello@ecole-lechiffre.fr

Nous appeler

03 74 09 66 19

©2019 - Le Chiffre - Site réalisé par Guillaume de Tomasi

Tout savoir sur le CPF

Vous avez forcément déjà entendu parler du CPF. Souvent évoqué, mais jamais vraiment expliqué le CPF est l’abréviation du Compte Personnel de Formation. Un véritable compte destiné à la formation professionnelle. On vous explique tout pour comprendre comment s’en servir et continuer à se former même des décénnies après avoir quitté les bancs de l’école !

CPF : Comment ça marche ?

Depuis janvier 2015, le CPF a remplacé le DIF (Droit Individuel à la Formation). Même si son but est substantiellement le même, le fonctionnement est lui simplifié. On vous explique :

Pour chaque année travaillée, les employés du secteur privé perçoivent automatiquement au premier janvier de l’année suivante un montant de 500€ sur leur compte personnel de formation. Ceci pour les contrats effectués aussi bien en temps plein qu’en temps partiel. Le plafond de ce CPF est fixé à 5000€.

Des cas particuliers sont consultables sur le site du gouvernement, on peut noter ici que si la durée effective de travail annuel est égale à moins de 50% de la durée légale ou conventionnelle, le calcul sera alors effectué proportionnellement au nombre de jours travaillés.

A quoi ça sert ?

Biensûr le CPF a pour but de faciliter à la formation. Mais pas que ! Le CPF peut vous permettre avant cela de réaliser un bilan de compétences, vous aider à la création d’une entreprise, à l’acquisition de compétences nécéssaires à l’exercice des missions bénévoles ou volontaires en service civique. Le CPF peut aussi vous aider à faire valoir votre expérience en cours auprès de professionnels : la validations des acquis de l’expérience (VAE)  est un moyen d’acquérir des diplômes sans forcément repasser sur les bancs de l’école.  Le Chiffre peut vous accompagner dans ces démarches.

Ma formation avec le CPF

Avec le CPF vous pouvez donc financer votre formation. Mais quelle formation ? La formation professionnelle peut avoir deux finalités :

  • La montée en compétences
  • La reconversion professionnelle 

Les formations sont encadrées selon des régimes strictes, avant toute chose veillez à vérifier si la formation qui vous intéresse peut être prise en charge par le CPF. Pour connaître vos droits à la formation et définir le montant dont vous bénéficiez sur votre compte, rendez-vous sur moncompteformation.gouv.fr .  En plus de votre CPf, sachez que des centre de formation agrées comme l’école Le Chiffre disposent d’un réseau de partenaires qui peuvent vous aider à financer votre formation (Pôle emploi, Missions Locales, Régio, PLIE…).

Cliquez ici pour en savoir plus sur les formations web que nous proposons à toutes et à tous.

Plus d'articles

FAQ Le Chiffre

Retour aux articles Bienvenue dans la FAQ Le Chiffre, ici nous regroupons au fur et à mesure les différentes sollicitations des candidats

Read More »

Votre contact
admissions

candidat@ecole-lechiffre.fr

Votre contact
entreprises

entreprise@ecole-lechiffre.fr

Vous avez une
question pour nous ?

hello@ecole-lechiffre.fr

Nous appeler

03 74 09 66 19

©2019 - Le Chiffre - Site réalisé par Guillaume de Tomasi

Formation et Handicap : De moins en moins d’alternants reconnus travailleurs handicapés

Formation et Handicap : De moins en moins d’alternants reconnus travailleurs handicapés

Après une année particulière dans le milieu du recrutement, l’Agefiph, l’Association de Gestion du Fonds pour l’Insertion Professionnelle des Personnes Handicapées dresse un bilan de ses actions. Le Chiffre vous propose d’aborder  ces données et vous présente sa démarche de mise en avant des personnels reconnus RQTH (Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé).

Les missions de l’Agefiph

Depuis 1987, cet organisme dispose de quatre grandes missions d’intérêt général.

D’abord, l’Agefiph traîte les contributions des entreprises n’ayant pas atteint dans leur effectif le taux légal de 6% de travailleurs handicapés. Ensuite et logiquement, l’association propose aux entreprises des services et des aides pour les appuyer dans leur recrutement de personnels en situation de handicap. En troisième lieu, l’association prépare les futurs salariés à accéder à l’emploi mais elle permet aussi le maintien à l’emploi par l’intervention de prestataires spécialistes. En derniers lieu, l’Agefiph a un rôle de conseiller auprès de l’état et des conseils régionaux au même titre que pôle emploi ou la Caisse Nationale pour l’Autonomie (CNSA).

Quel bilan en 2020

Cette année l’accent a été donné à la formation professionnels des salariés. Ce soutien à permis à 4 558 bénéficiaires de monter en compétences, soit plus de 21% par rapport à 2019 pour un total de 10 millions d’euros.  En revanche la formation consacrée aux demandeurs d’emploi a baissé de 23% en un an pour un total non négligeable de 25 615 formés. Ces opérations on été évalués à 60,4 millions d’euros.

Un soutien exceptionnel aux stagiaires a eu lieu pour pallier aux effets du Covid sur la rupture de ces contrats.

Concernant l’alternance, l’Agefiph à aidé à 3 540 étudiants à trouver un travail. Ces aides sont importantes car elles permettent aux nouvelles générations RQTH à accéder à l’emploi tout commes aux personnes ayant subit un accident ou une maladie à se réorienter.  Le nombre de contrats en alternance a évolué de 2401 en 2019 contre 2500 en 2020. A contrario les contrats de professionnalisation ont chuté de 37%…

La position Le Chiffre

La force d’un centre de formation comme Le Chiffre est double. En plus de son implication directe avec le pôle emploi et les instances régionales, l’accès à une formation professionnalisante en alternance est aujourd”hui facilitée. Nous disposons d’un taux d’acueil  d’étudiants en situation de handicap de 10,7% avec à la clé des offres concrètes d’embauche. D’autre part, Le Chiffre offre aux entreprise un suivi pédagogique appuyé pour les accompagner dans le recrutement des travailleurs RQTH.

Un accompagnement spécifique pour les étudiants RQTH peut être mis en place avec des associations spécialisées tel que “le mouton à 5 pattes”.

Quels aides en 2021 pour les entreprises ?

Entre le 1er septembre 2020 et le 31 décembre 2021 l’aide gouvernementale exceptionnelle peut s’élever jusqu’à 4000€. Elle s’adresse aux entreprises de toutes tailles embauchant un étudiant RQTH en alternance. L’aide exceptionnelle concerne les emplois en CDI ou les CDD d’au moins trois mois disposant d’une rémunération inférieure à deux fois le SMIC.

Les contrats en alternance sont aussi avantagés. Désormais l’entrée en alternance pour un travailleur handicapé peut se faire toute l’année quelque soit son âge. Le contrat d’apprentissage peut se situer dans une période élargie : de 6 mois à 4 ans. 

 

Que vous soyez alternant ou employeur, contactez Le Chiffre pour faire du monde du numérique un environnement éclectique.

Plus d'articles

FAQ Le Chiffre

Retour aux articles Bienvenue dans la FAQ Le Chiffre, ici nous regroupons au fur et à mesure les différentes sollicitations des candidats

Read More »

Votre contact
admissions

candidat@ecole-lechiffre.fr

Votre contact
entreprises

entreprise@ecole-lechiffre.fr

Vous avez une
question pour nous ?

hello@ecole-lechiffre.fr

Nous appeler

03 74 09 66 19

©2019 - Le Chiffre - Site réalisé par Guillaume de Tomasi

Zoom sur nos étudiants : Tarik Ben Lhachemi, promotion Concepteur Développeur d’Applications 2019

Zoom sur nos étudiants : Tarik Ben Lhachemi, promotion Concepteur Développeur d’Applications 2019

Tarik Ben Lhachemi, promotion concepteur développeur 2019


Tarik étudiant de la première promotion de Concepteurs Développeurs d’Applications est revenu sur son parcours. Après 18 mois d’alternance, notre jeune diplômé de 39 ans nous fait part de ses meilleurs moments avec Le Chiffre lors d’une interview.

ecole-le-chiffre-lille

Le Chiffre : Bonjour Tarik, merci d’avoir répondu présent, premièrement peux-tu te présenter et nous retracer ton chemin professionnel ?

Tarik : Bonjour, oui tout à fait j’ai d’abord été technicien plateau pendant dix années puis j’ai évolué dans la vente d’œuvre d’art. Le milieu du spectacle a toujours été mon élément, puis je me suis lancé dans l’entrepreneuriat. Intéressé par le codage j’ai suivi une formation Java JEE. À l’issue de cette formation j’ai pu travailler dans une ESN et me rendre compte de mon besoin de monter en compétences. C’est là que j’ai trouvé la formation de l’école Le Chiffre.

Le Chiffre : Pourquoi choisir la formation Concepteur Développeur d’applications ?

Tarik : J’ai rejoint Le Chiffre pour valider un diplôme et accéder à un niveau de poste plus intéressant.  Ce qui m’a fait choisir Le Chiffre c’est la multiplicité des domaines traités par le module.

Le Chiffre : Comment était l’ambiance générale en cours ? Était-il facile d’apprendre avec Le Chiffre ?

Tarik :  C’était vraiment une bonne promo, ensemble nous pouvions échanger et c’est très important. On continue à se soutenir et les liens sont gardés, on a hâte de tous pouvoir se revoir. Je retiens aussi la relation avec les formateurs super cool, à l’écoute, ce sont de bons apprenants. Les consignes transmises sont claires, la chaîne slack est adaptée,le passage en distanciel a été aussi réussi.

Le Chiffre : Dans quels domaines as-tu le plus appris ?

Tarik : Je dirais tous, mais  j’ai surtout amélioré ma partie back end et déploiement, ça me sert au quotidien. Cela permet d’avoir une vision globale du travail à fournir et plus de synergie avec les équipes back end.

Le Chiffre : Ton cursus s’est déroulé en alternance, peux-tu me parler de ton aventure en entreprise ?

Tarik : Oui tout à fait, j’ai trouvé une entreprise par le bouche à oreille. Un ancien collègue avait une boîte et tous les voyants étaient au vert. Keakr est un réseau social dédié à la musique, j’y suis rentré en tant qu’assistant développeur pour traiter les bugs mais aussi construire des pages pour l’application. Ma plus grande fierté fut la création d’une page dédiée à la vente de contenus musicaux, instrumentaux de beatmakers, cela allie mes nouvelles connaissances à mon parcours originel dans le spectacle. Techniquement c’est une page en javascript avec le framework Vue JS pour dev plus rapide.

Le Chiffre : Que fais-tu aujourd’hui ?

Tarik : Aujourd’hui je suis toujours chez Keakr, j’ai signé mon CDI le 1er Avril et j’ai changé de poste. Après un an avec l’équipe Web, je travaille désormais sur le support technique, je suis assistant développeur en recherche et développement. Ma vision est transverse, tournée sur le business, avec une veille technologique et stratégique. J’aime cette position avec une vision innovante.

Le Chiffre : Félicitation et merci Tarik pour cet entretien, un dernier mot sur la formation concepteur Développeur d’Applications  Le Chiffre ?

Tarik : Je recommande Le Chiffre, ils ont une bonne qualité de formateurs, la formation est solide, c’est une bonne façon de concrétiser un projet si on veut devenir développeur. Vu le nombre de technologies et la diversité de problématiques on en ressort en “couteau suisse”.

Je conseille l’alternance, être confronté au monde du travail est cadrant et structurant. Il faut coder tout le temps, même avec de la bonne volonté, si on ne code pas on y arrivera pas, c’est pour cela qu’apprendre en faisant était la meilleure solution pour moi. Les examens étaient difficiles, mais très structurants pour la suite.

 

Tarik lors du passage du titre professionnel RNCP 31678
Concepteur Développeur d’Applications

Plus d'articles

FAQ Le Chiffre

Retour aux articles Bienvenue dans la FAQ Le Chiffre, ici nous regroupons au fur et à mesure les différentes sollicitations des candidats

Read More »

Votre contact
admissions

candidat@ecole-lechiffre.fr

Votre contact
entreprises

entreprise@ecole-lechiffre.fr

Vous avez une
question pour nous ?

hello@ecole-lechiffre.fr

Nous appeler

03 74 09 66 19

©2019 - Le Chiffre - Site réalisé par Guillaume de Tomasi

Le métier de Digital Business Developper

Le métier de Digital Business Developper

À l’heure où la concurrence entre entreprises se développe fortement, il est indispensable d’établir une stratégie commerciale avec des objectifs déterminés à l’aide par exemple d’un Digital Business Developper. Il est expert en vente et développement commercial B2B, et est très utile au sein des entreprises grâce à son expérience commerciale.

Missions

C’est souvent lui qui engage le premier contact avec le prospect pour obtenir les informations nécessaires à l’action commerciale. Il doit porter des projets de façon à développer le chiffre d’affaires : de manière directe (nouveaux clients ou produits) ou de manière indirecte (marketing et communication).

En charge du développement des ventes et de l’activité, le Digital Business Developer est le garant d’une bonne relation clientèle-entreprise, il démarche des prospects pour vendre ses services digitaux. Dans son rôle, il rédige et négocie des propositions visant les cibles commerciales.

Qualités requises

Le Digital Business Developper a des impératifs et des obligations à respecter et à faire respecter, il doit donc avoir un certain leadership, ainsi qu’un sens relationnel afin d’être écouté par son équipe. De plus, au quotidien il devra faire preuve de dynamisme, et savoir négocier auprès de ses différents interlocuteurs. Pour suivre les tendances du marché et savoir se faire une place, il doit aussi avoir de la curiosité et surtout de la créativité.

Métiers visés

Grâce à la formation Digital Business Developper de l’école Le Chiffre, vous pourrez exercer le métier de Business Developper, Négociateur Technico-Commercial et Chargé d’affaires.

Plus d'articles

FAQ Le Chiffre

Retour aux articles Bienvenue dans la FAQ Le Chiffre, ici nous regroupons au fur et à mesure les différentes sollicitations des candidats

Read More »

Votre contact
admissions

candidat@ecole-lechiffre.fr

Votre contact
entreprises

entreprise@ecole-lechiffre.fr

Vous avez une
question pour nous ?

hello@ecole-lechiffre.fr

Nous appeler

03 74 09 66 19

©2019 - Le Chiffre - Site réalisé par Guillaume de Tomasi

Le métier d’expert en cybersécurité des systèmes industriels et de production




Retour aux articles

Les systèmes industriels étant de plus en plus connectés avec les systèmes d’information, ceci induit de nouveaux risques liés aux cyberattaques. Alors, la maîtrise de ces risques est indispensable au maintien et au bon fonctionnement de l’entreprise.

Un expert en cybersécurité des systèmes industriels et de production est responsable de la sécurité de son entreprise, que ce soit face aux risques de cyberattaques, et aussi assurer la sécurité des données conservées au sein de l’entreprise.

Missions

Au quotidien, l’expert en cybersécurité doit s’occuper de la sécurité globale des différents systèmes.

Il doit être en veille permanente afin d’être au courant des normes et bonnes pratiques en vigueur pour s’y adapter le plus vite possible. Il doit aussi être en veille permanente au sein de l’entreprise pour proposer des solutions d’améliorations à mettre en place pour assurer le bon fonctionnement des systèmes industriels.

L’expert possède aussi un rôle de support et d’assistance technique auprès des équipes, il protège les données des éventuels virus, il traque les failles de sécurité

Qualités requises

Afin d’exercer ce métier, il est nécessaire de disposer de certaines qualités primordiales telles que l’organisation et la confiance. Le reste de l’équipe doit pouvoir compter sur vous et vos capacités à prendre en charge un quelconque problème. Ce métier demande aussi de l’intégrité, de la disponibilité rapidement, et un respect total de confidentialité notamment hors de l’entreprise.

Métiers visés

Cet expert est de plus en plus recherché par les entreprises, à l’heure où les échanges de données se multiplient.

Des opportunités d’emploi cadre existent dans le domaine de la sécurisation informatique appliquée à ces outils industriels. Que ce soit dans des cabinets d’ingénierie-R&D ou des ESN, avec des compétences attendues en automatisme, ou équipements connectés.

Plus d’articles

Votre contact
admissions

candidat@ecole-lechiffre.fr

Votre contact
entreprises

entreprise@ecole-lechiffre.fr

Vous avez une
question pour nous ?

hello@ecole-lechiffre.fr

Nous appeler

03 74 09 66 19


Facebook


Twitter


Linkedin



Mentions légales

©2019 – Le Chiffre – Site réalisé par Guillaume de Tomasi

Le métier de DATA Analyst

Le métier de DATA Analyst

Dans notre monde de plus en plus connecté, il faut savoir se faire une place. Il est donc essentiel de déterminer une stratégie efficace, en se basant et en exploitant notamment les données et informations concernant les clients, produits et performances de l’entreprise.

Le DATA Analyst (analyste des données) est chargé de l’exploitation de différentes informations concernant l’activité de l’entreprise et qui permettront alors de prendre des décisions et ainsi revoir et adapter sa stratégie en fonction des intérêts et des besoins des clients.

Missions

Le rôle principal du DATA Analyst est de recueillir, traiter et étudier des données. Le but final de ces étapes est d’en tirer des améliorations bénéfiques pour optimiser l’activité de son entreprise. Ces informations sont recueillies par différents canaux, cela nécessite donc de faire appel à divers outils et langages, dont Excel mais aussi SAS, SQL, VBA, ACCES ou encore R. Il utilise et crée aussi les bases de données de l’entreprise, et en assure leurs bons fonctionnements.

Finalement, le DATA Analyst donne un sens aux données qu’il récupère afin de les transformer en informations exploitables par ses collègues.

Qualités requises

Dans le métier de DATA Analyst, il est nécessaire d’être rigoureux et organisé dans son travail, étant donné les missions et responsabilités auxquelles il est rattaché : suivre l’évolution des bases de données qu’il a créé ainsi que rapporter des informations précises à ses collègues. Il doit aussi disposer d’un esprit analytique et d’un excellent relationnel.

Métiers visés

Grâce à la formation de DATA Analyst proposée par l’école Le Chiffre, vous pourrez exercer ces différents métiers : DATA analyst, chargé d’études statistiques, statisticien, DATA miner, ainsi que Business analyst.

Plus d'articles

FAQ Le Chiffre

Retour aux articles Bienvenue dans la FAQ Le Chiffre, ici nous regroupons au fur et à mesure les différentes sollicitations des candidats

Read More »

Votre contact
admissions

candidat@ecole-lechiffre.fr

Votre contact
entreprises

entreprise@ecole-lechiffre.fr

Vous avez une
question pour nous ?

hello@ecole-lechiffre.fr

Nous appeler

03 74 09 66 19

©2019 - Le Chiffre - Site réalisé par Guillaume de Tomasi

Le métier d’UX Designer

Le métier d’UX Designer

La durée moyenne de visite d’une page Internet est de moins d’une minute, il faut donc réussir à convaincre le visiteur en quelques secondes. Alors, avec l’avancée importante des technologies, le métier d’UX Design se développe et devient de plus en plus important.

Le designer UX (user experience, expérience utilisateur) est une évolution et spécialisation du métier de web designer qui s’intéresse à l’expérience utilisateur : il recherche des scénarios et des parcours d’usage en privilégiant des interactions « sans difficulté ni effort » afin de faciliter l’expérience globale des clients.

Missions

Durant son quotidien, l’UX Designer est amené à faire : des analyses concurrentielles, des personas, des zonings, des prototypes fonctionnels, des scénarios d’usages, des arborescences, etc. En d’autres termes, il modélise les attentes et les comportements des utilisateurs, ainsi que les solutions de design qu’il peut apporter pour combler les besoins et les objectifs de ceux-ci. L’UX Designer doit rendre l’expérience de l’utilisateur rassurante, facile, et compatible avec chacun des appareils connectés. Il contribue donc nettement à améliorer “l’utilisabilité” de l’objet ou du service et donc le quotidien des potentiels clients.

Qualités requises

Étant donné les missions de ce métier, les designers UX doivent être à la fois des créatifs avec un fort potentiel d’imagination et de maîtrise du design, et également des techniciens et des programmeurs, afin de modifier l’aspect du site. L’UX Designer travaille majoritairement en collaboration avec ses collègues, il doit donc avoir le sens de l’écoute, du travail d’équipe et une réelle aisance relationnelle. Enfin, pour exercer au mieux ce métier, un excellent sens de l’analyse et de l’observation est nécessaire.

Métiers visés

Grâce à la formation proposée par Le Chiffre, vous pourrez exercer le métier d’UX Designer, Lead UX ou encore User Researcher, dans des agences web, des agences de communication ou des agences de design, et également tant au sein de grandes entreprises que dans des startups.

Cette formation reste à vocation professionnalisante, toutefois à l’issue de celle-ci vous pourrez vous rediriger vers un Master UX / expert en stratégie digitale.

Plus d'articles

FAQ Le Chiffre

Retour aux articles Bienvenue dans la FAQ Le Chiffre, ici nous regroupons au fur et à mesure les différentes sollicitations des candidats

Read More »

Votre contact
admissions

candidat@ecole-lechiffre.fr

Votre contact
entreprises

entreprise@ecole-lechiffre.fr

Vous avez une
question pour nous ?

hello@ecole-lechiffre.fr

Nous appeler

03 74 09 66 19

©2019 - Le Chiffre - Site réalisé par Guillaume de Tomasi