Formation et Handicap : De moins en moins d’alternants reconnus travailleurs handicapés

Après une année particulière dans le milieu du recrutement, l’Agefiph, l’Association de Gestion du Fonds pour l’Insertion Professionnelle des Personnes Handicapées dresse un bilan de ses actions. Le Chiffre vous propose d’aborder  ces données et vous présente sa démarche de mise en avant des personnels reconnus RQTH (Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé).

Les missions de l’Agefiph

Depuis 1987, cet organisme dispose de quatre grandes missions d’intérêt général.

D’abord, l’Agefiph traîte les contributions des entreprises n’ayant pas atteint dans leur effectif le taux légal de 6% de travailleurs handicapés. Ensuite et logiquement, l’association propose aux entreprises des services et des aides pour les appuyer dans leur recrutement de personnels en situation de handicap. En troisième lieu, l’association prépare les futurs salariés à accéder à l’emploi mais elle permet aussi le maintien à l’emploi par l’intervention de prestataires spécialistes. En derniers lieu, l’Agefiph a un rôle de conseiller auprès de l’état et des conseils régionaux au même titre que pôle emploi ou la Caisse Nationale pour l’Autonomie (CNSA).

Quel bilan en 2020

Cette année l’accent a été donné à la formation professionnels des salariés. Ce soutien à permis à 4 558 bénéficiaires de monter en compétences, soit plus de 21% par rapport à 2019 pour un total de 10 millions d’euros.  En revanche la formation consacrée aux demandeurs d’emploi a baissé de 23% en un an pour un total non négligeable de 25 615 formés. Ces opérations on été évalués à 60,4 millions d’euros.

Un soutien exceptionnel aux stagiaires a eu lieu pour pallier aux effets du Covid sur la rupture de ces contrats.

Concernant l’alternance, l’Agefiph à aidé à 3 540 étudiants à trouver un travail. Ces aides sont importantes car elles permettent aux nouvelles générations RQTH à accéder à l’emploi tout commes aux personnes ayant subit un accident ou une maladie à se réorienter.  Le nombre de contrats en alternance a évolué de 2401 en 2019 contre 2500 en 2020. A contrario les contrats de professionnalisation ont chuté de 37%…

La position Le Chiffre

La force d’un centre de formation comme Le Chiffre est double. En plus de son implication directe avec le pôle emploi et les instances régionales, l’accès à une formation professionnalisante en alternance est aujourd”hui facilitée. Nous disposons d’un taux d’acueil  d’étudiants en situation de handicap de 10,7% avec à la clé des offres concrètes d’embauche. D’autre part, Le Chiffre offre aux entreprise un suivi pédagogique appuyé pour les accompagner dans le recrutement des travailleurs RQTH.

Un accompagnement spécifique pour les étudiants RQTH peut être mis en place avec des associations spécialisées tel que “le mouton à 5 pattes”.

Quels aides en 2021 pour les entreprises ?

Entre le 1er septembre 2020 et le 31 décembre 2021 l’aide gouvernementale exceptionnelle peut s’élever jusqu’à 4000€. Elle s’adresse aux entreprises de toutes tailles embauchant un étudiant RQTH en alternance. L’aide exceptionnelle concerne les emplois en CDI ou les CDD d’au moins trois mois disposant d’une rémunération inférieure à deux fois le SMIC.

Les contrats en alternance sont aussi avantagés. Désormais l’entrée en alternance pour un travailleur handicapé peut se faire toute l’année quelque soit son âge. Le contrat d’apprentissage peut se situer dans une période élargie : de 6 mois à 4 ans. 

 

Que vous soyez alternant ou employeur, contactez Le Chiffre pour faire du monde du numérique un environnement éclectique.

Plus d'articles

FAQ Le Chiffre

Retour aux articles Bienvenue dans la FAQ Le Chiffre, ici nous regroupons au fur et à mesure les différentes sollicitations des candidats

Read More »

Votre contact
admissions

candidat@ecole-lechiffre.fr

Votre contact
entreprises

entreprise@ecole-lechiffre.fr

Vous avez une
question pour nous ?

hello@ecole-lechiffre.fr

Nous appeler

03 74 09 66 19

©2019 - Le Chiffre - Site réalisé par Guillaume de Tomasi