À quoi ressemble la journée d’un UX Designer ?

Maquettes, entretiens, tests… de nombreuses tâches entourent la journée d’un UX/UI Designer. Alors nous nous sommes demandé comment s’organise une journée de travail lorsque l’on occupe une place aussi stratégique dans une entreprise. Nous avons rencontré Anaëlle Ho Thanh, UX/UI Designer chez TOTAL, pour lui poser toutes nos questions.

L’UX Designer occupe une place très importante au sein de l’entreprise (Pour en savoir plus sur le métier, nous vous invitons à jeter un oeil à cet article que nous avons sorti récemment). Anaëlle le divise en deux grandes parties :

« D’abord, notre rôle est de comprendre les enjeux de l’interface pour les utilisateurs, comprendre pourquoi il faut appliquer certaines modifications à l’application, comprendre les demandes des utilisateurs, puis décliner les différentes pistes en premières maquettes très simples appelées Wireframes. C’est la partie UX du métier. Ensuite la partie UI vise à mettre en lumière ces maquettes en y apposant la charte graphique, on donne ainsi à l’interface sa véritable personnalité. »

Le design est au coeur du métier, mais un UX Designer est loin de travailler seul. Avec qui interagit-il et dans quel but ? Dans une entreprise qui travaille en méthode agile, l’UX Designer travaille main dans la main avec le Product Owner, le responsable du produit. C’est le Product Owner qui commandera les modifications à faire et qui se reposera sur l’UX Designer pour les rendre ergonomiques. L’UX Designer est également en contact permanent avec les développeurs de la solution pour s’assurer que ses designs soient techniquement réalisables.

« Dès mon arrivée au bureau, je regarde mes mails et me connecte sur Microsoft Teams pour vérifier mes message. Je me rends ensuite sur Trello, un outil collaboratif pour créer des tableaux de bord du genre ’to do, doing, done’ que je remplie au fil du projet avec l’autre UX Designer de l’entreprise. Cet outil nous permet de garder le cap et de savoir ce que nous avons à faire chaque jour. Très rapidement, j’ouvre Sketch et je commence à designer. Ma journée est rythmée par de nombreux échanges avec le Product Owner et les développeurs pour obtenir des retours précis sur mon travail. Nous faisons également de nombreux points pour vérifier l’état d’avancement du projet. »

La journée d’Anaëlle est donc riche en créativité mais également en relationnel grâce à une relation permanente avec tous les membres du projet. Un autre atout de réussite pour un UX Designer, c’est la relation avec l’utilisateur, qui est placé au centre de sa mission. Les retours utilisateurs sont essentiels pour garder le cap et être certain de faire les bons choix graphiques. La veille est tout aussi importante pour avoir une vision claire des tendances graphiques du moment.

«  La veille, ce n’est pas uniquement Pinterest »

Anaëlle fait de la veille à chaque fois qu’elle démarre un nouveau projet. Elle se rend sur Pinterest, Dribbble ou encore Behance, mais pas que. Elle met un point d’honneur à observer les autres interfaces développées par les entreprises de son secteur, même les moins ergonomiques, pour peut-être trouver le petit détail intéressant, celui auquel on ne pense pas forcément mais qui peut faire la différence sur une interface plus ergonomique.

Vous voulez devenir UX Designer ? Le Chiffre vous forme en alternance.

ecole-le-chiffre-lille

Plus d'articles

Votre contact
admissions

candidat@ecole-lechiffre.fr

Votre contact
entreprises

entreprise@ecole-lechiffre.fr

Vous avez une
question pour nous ?

hello@ecole-lechiffre.fr

Nous appeler

03 74 09 66 19

©2019 - Le Chiffre - Site réalisé par Guillaume de Tomasi